nougein.jpgAu départ du belvédère du Roc du Busatier, 18 marcheurs ont pris la direction des gorges de la Dordogne.


La descente permet de découvrir les différents ouvrages de la centrale hydroélectrique de Marcillac, passe devant un ancien séchoir à chataîgnes « séchadour » et arrive dans les jardins de Bardot (ces jardins en terrasses créés en 1905 permirent aux propriétaires de récolter fraises, pêches et raisins inconnus jusqu’alors dans la région). La montée par un sentier en lacets amène sur un chemin empierré du 12ème siècle qui reliait Nougein à la Dordogne. En bordure de cette voie se trouve le pied du diable, le fauteuil de dieu, la buse de granit et un séchadour restauré. La traversée de Nougein permet de découvrir l’église et la villa voisine dans laquelle le maquis avait établi la préfecture de la Corrèze. A la sortie du village la piste descend vers le ruisseau des Agaries et le sentier délimité par d’anciens murets en pierres sèches conduit dans un site ombragé au bord du ruisseau : lieu du pique nique.Après une descente délicate dans les cascades, le passage à gué du ruisseau est difficile mais grâce à l’aide de Francis tout le groupe surmonte la difficulté. La montée dans une châtaigneraie nous ramène sur la piste. Puis après un dernier coup d’œ’oeil sur les gorges de la Dordorgne, la promenade se termine.

Au retour par Marcillac la Croisille, arrêt devant la maison des ancêtres d’Audrey Tautou (actrice de cinéma) et devant le château Bouyeure (18ème siècle).

nougein06.jpg

nougein071.jpg

nougein10.jpg

nougein-201.jpg

nougein-204.jpg

nougein-202.jpg

Sortie à Nougein, commune de Marcillac la Croisille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.